26/04/2009

Rêve fugace

lévitation

L'existence est un rêve, fugace comme lui... elle ne nous laisse que peu de temps pour achever notre oeuvre...

Le rêve c'est la vie, la vraie, celle où nous vivons l'essentiel de ce que nos âmes aspirent à vivre, libérées de la chair, parfois si lourde.

Quand sommes-nous réellement éveillés? Où s'exprime le mieux l'essence de ce que nous sommes?

Nous passons d'un monde à l'autre sans avoir toujours de souvenir de qui se déroule dans l'autre vie...

L'existence est un rêve, fugace...

12:17 Écrit par Isabelle Dys | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Commentaires

L'existence est une réalité qui nous transforme au travers de nos expériences... Nous sommes bien incarné(e)s, dans des habits de chair... Nous ressentons... N'est-ce pas là une réalité ?

Écrit par : Nathamsa | 26/04/2009

Cette nuit j'ai rêvé à 2 reprises que je tombais, longue chute, dans l'eau ! Une fois dans un étang et l'autre fois je coulais dans une piscine. Les 2 fois j'ai ressenti les douleurs d'un étouffement et je me suis d'ailleurs réveillée en suffocant....difficile à ces moments là de distinguer le rêve de la réalité....
Bonne journée

Écrit par : mimsy | 28/04/2009

Chère Mimsy,

Parfois souvenirs de peurs anciennes enfouies, soin de l'âme qui crie, compensation de la vie éveillée, symbolique ou tellement réaliste, le rêve est essentiel.
Le noter c'est déjà un peu mieux le comprendre.
Parfois décodé il nous révèle des choses importantes sur nous-même...

Lumière à toi.

Écrit par : Isabelle | 28/04/2009

Chère Nathamsa,

C'est LA réalité que nous acceptons en Occident, celle de la vie éveillée, aussi dire que le rêve est LA vie c'est équilibrer la balance, pour moi, c'est être juste. Nous SOMMES d'un côté comme de l'autre du miroir.

Les Tibétains parlent du cordon d'argent qui nous relie à notre corps, il se déroule pour libérer notre âme lors des rêves ou de tout autre état modifié de conscience et ne se rompt que dans la mort du corps.
A quel moment sommes-nous réellement nous-même alors?
Quand nous sommes éveillés ou lorsque notre âme voyage ailleurs, cet ailleurs qu'elle connaît bien et que notre mental refuse?

Merci à toi et plein de rêves sur ta route...

Écrit par : Isabelle | 28/04/2009

Songe ou mensonge Comment interpretter ses rêves, moi je rêve pratiquement tous les jours, de choses qui me sont arrivées ou de choses que je souhaiterais bien qui m'arrivent.

Merci

Écrit par : José | 28/04/2009

Cher José,

Même s'il existe sûrement bien des livres sur l'interprètation des rêves(je n'ai lu que celui de Freud), je pense qu'elle reste fort personnelle.
Déjà c'est bien d'en avoir un souvenir au réveil, ça signifie que vous acceptez d'accéder à votre inconscient.
Ensuite tout est une question de ressenti, parfois il faut du temps pour qu'un rêve "parle". Personnellement, je les note quand le souvenir est clair et puis je lâche prise, sauf si je sens que son décodage est accessible.
Il peut "parler" à plusieurs niveaux, je pense que parfois, on y vit les manques du réel tout simplement, mais parfois il donne des clés essentielles, comme une lecture de notre âme...
Bonne journée à vous.

Écrit par : Isabelle | 29/04/2009

Les commentaires sont fermés.