27/05/2009

Que toi-même

Peinture

Rien ne peut altérer ton libre arbitre. Aucune doctrine, aucun livre ne peut remplacer ta conscience, ta connection à toi-même et à l'Unique.

Tu as tout en toi, le navire, la voile, le vent et la barre; même quand la tempête fait rage, tu choisis, rien ne peut te contraindre, ni t'égarer, ni te guider que toi-même.

10:02 Écrit par Isabelle Dys | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Très juste, même le "non choix" est encore un choix que l'on fait

ma question "philosophico-ésotérique" du week-end, serait : et que deviennent les choix que nous ne faisaons pas ?

Il suffit de peu pour tout changer à tout moment dans sa vie
d'un point de vue quantique, n'apprendrons nous pas un jour que nous vivons des miliers de vies différentes en même temps qui correspondent aux réponses à tous les choix possibles ?
bon j'arrête le délire et je vais aller faire le marché ;-)

je t'embrasse

Écrit par : Lung Ta | 30/05/2009

Les choix que nous ne faisons pas sans doute n'existent-ils pas, ou alors, essentiels, ils se représentent à nous plusieurs fois... jusqu'à ce que conscients nous acceptions d'en faire l'expérience...

C'est un peu "Un jour sans fin", il ne trouve une fin que dans la prise de conscience.

Tout est possible, puisque tout dépend de nous, un battement d'aile de papillon et le monde change...

Beau week-end à toi!

Écrit par : Isabelle | 31/05/2009

Les commentaires sont fermés.