17/06/2009

Les cailloux blancs

Chemin_de_traverse

Nous ne choisissons pas toujours le chemin le plus court pour arriver à nous-même ou pour décoincer une situation douloureuse dans nos vies: l'expérience nécessite de respecter notre rythme particulier, le rythme de notre pas.

Cela nous permet de ne pas culpabiliser, de ne rien regretter, nous vivons les choses au niveau où nous les comprenons au moment où elles se déroulent. Le regret est inutile et peut être invalidant.

Mais quel que soit  le chemin que nous empruntons, chemin  direct ou chemin de traverse, le Ciel sème des cailloux blancs...

Pas un instant nous ne sommes abandonnés, pas une seule fois nous ne serons totalement isolés, que par notre propre abandon de nous-même.

Aussi ouvrons l'oeil, soyons attentifs, vigilants, une vigilance douce afin de saisir l'ampleur de ce cadeau qu'est la vie et de pouvoir reconnaître la grâce partout où elle se manifeste.

La Lumière est dans tout , elle est, il nous suffit de rester en éveil, pour ne pas fouler au pied la multitude de signes qu'elle laisse comme des cailloux blancs sur la route... 

poucet-cailloux

18:56 Écrit par Isabelle Dys | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

dedicace petite dedicace de mon blog vers le votre

merci de tous ces beaux messages

amitie

Écrit par : petite fée | 18/06/2009

Les commentaires sont fermés.