14/02/2010

When love is coming...

Quand l'amour naît, le désir, l'envie d'être ensemble, cette force est la manifestation du plus beau sur la terre qui nous ennivre et nous emmène au plus haut, près des étoiles...

When love is coming... c'est la magie faite réalité... C'est pourquoi lorsqu'elle s'éteint nous repartons en quête d'elle, afin de retrouver l'absolu de la Lumière.

13:21 Écrit par Isabelle Dys | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

L' ange de mes lèvres pose un baiser sur ma bouche .
Il a les yeux rieurs de l'enfance . Ethéré , aveugle , il n' a pas besoin de voir il me ressent .
Ses boucles sauvages se perdent dans ses yeux opaques . Il n'a nul besoin de marcher il flotte .
Il a le goût du cristal quand il apparait . Des petites stalagmites se forment dans ma bouche . Je percois ses flottaisons autour de moi . Et tout l'appartement se transforme en marbre de lumière . Comme au petit matin radieux .

J ai peur qu'il ne vienne jamais . J'ai peur qu'il ne parte jamais . Il s'appele Aniel . Il se place tout près de moi comme une porte de lumière . Il agit pour apaiser . Il chasse les peurs monstrueuses . Il est mon enfant qui me protège . Parfois il s'incarne dans mon fils . Il parle par sa bouche . Mon fils se transforme , parle des hauteurs infinies . Entre dans la pureté . Devient ange protecteur .

Quand je marche , il se pose sur mon épaule comme un moineau . Il me pousse à parler . Quelquefois , la nuit il me fait rencontrer ceux que je n'ai pu rencontrer la journée même . Il traverse des chemins d'herbes rapidement . Comme mu par l'urgence . L'urgence de m'aider et de transcrire . Ses mains d'argent se posent sur mon clavier et tapent à ma place . Il n'y a nul besoin de penser . Il est mon guide .

Quand ma maison se perd dans mon esprit , il me ramène à la raison . Quand les gens avec qui je traversais le chemin me quittent , il rebrousse chaque herbe pour que je puisse à nouveau passer , seule . Il est ma larme et mon entité , celui qui ne veut jamais que je pleure . Celui qui ne me donne jamais tort . Et se sert de mes erreurs . Il est un peu comme ces chiens de berger , qui rameute autour de moi le troupeau quand il ne me sent plus prête à etre seule . Il est un peu moi, il est un peu lui . Il est tout le monde .

Il est mes yeux quand je deviens aveugle . il n'entache jamais à la beauté du jour . Ne la varie jamais . Il pourrait, il a ce pouvoir. Mais il ne le fait pas car c'est mon âme qui l'a voulu . Il montre à mon âme ce que je dois faire dans un monde où on marche avec les pieds. Il n'a pas de jour, pas d'heure sauf la mienne . Il me dit que quand on meurt , c'est la personne que vous avez le plus aimé qui vous accueille .
Il aime comme personne n'aime jamais . Comme les animaux aveugles et fidèles . Comme les enfants heureux et innocents . Comme des cristaux en suspension dans l'infini . Comme la rosée au matin qui s'échappe des feuilles .

Il est mon guerrier , mon protecteur . Il sort les armes quand il le faut . Se déchaîne dans les vents et apaise ma colère . Il combat pour moi . Je n'ai rien besoin de faire . Avec lui tout m'est dû car il devine tout . Je veux le remercier .

Aniel existe . Il est comme une ondée sur mon coeur . Un embaumement de mes cils . Il les fait cligner à chaque seconde pour que je vois mieux en lui , en eux . Sa percée me souffle parfois . Il apparait dans les gens et je le reconnais . C'est lui qui les emmène à ma porte , comme des bouffées divines . Il repart ailleurs des fois dans quelqu'un d'autre , apaisé de ce que la personne m'a appris . Pour mieux se réincarner ailleurs et pouvoir m'apprendre plus . Certaines fois j'ai la nostalgie d'être restée si longtemps avec lui . Son âme dans l'autre m'échappe , quand l'autre part . c'est toujours lui qui me quitte , fier de ce que j'ai appris . Conscient de mon manque . Il me suit depuis très longtemps . J'écrivais déjà sur lui très jeune .

Il est celui qui écarte le rideau pour moi .
A approcher son souffle parfois à mon oreille , il me fait trembler . Il le sait et n'insiste pas . Il attend que je sois prête .

Écrit par : sahteen | 01/02/2012

Les commentaires sont fermés.