26/01/2008

Les ailes de l'âme...

 
Un mouvement du concerto pour deux violons de Vivaldi,
 
en souvenir de toi, papa, le violoniste, et du cadeau offert il y a 12 ans...
 
"L'Amour et la Musique sont les deux ailes de l'âme"
 
(H.Berlioz)
 
 

15:19 Écrit par Isabelle Dys | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : musique, temoignage |  Facebook |

19/01/2008

A mon père

 
Mon père spirituel 

Oh non non non
Tellement bon
Tellement fort
Je pense qu'il était immortel
Oh non
Tellement lent
Ce temps mort
Je dis que ce monde est cruel
Oh non
Trop lourd
Ce discours
Trop d'histoires en une vie
Oh non
Trop lourds
De nos jours
Tous ces gens qui réalisent aujourd'hui {x2}

{Refrain, x2}
Le jour où je m'envolerai
J'monterai droit au ciel
Pour aller me reposer
Auprès d'mon père spirituel

Trop belles
Ces idées
Qu'il a voulu exprimer
Oh non
Trop courtes
Ces années
Mais tellement d'héritiers
Oh non
Jamais vu
Tellement entendu
Et si c'était lui qui m'avait fait
Oh non
Jours et nuits
Qu'il hante le plus profond de mes pensées
Pour lui c'est dédicacé

{au Refrain}

Le jour où je m'envolerai
Où où
J'irai me reposer,
J'irai me reposer,
J'irai me reposer
Auprès d'mon père spirituel
Auprès d'mon père spirituel
Auprès d'mon père spirituel
J'irai me reposer
J'irai me reposer
Auprès d'mon père spirituel
Auprès d'mon père spirituel.

23:29 Écrit par Isabelle Dys | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : musique, temoignage |  Facebook |

28/08/2007

Quelques mots de Jean

 violange  "Souviens-toi de mes premiers mots, Isabelle et n’oublie jamais la force de notre Amour, il est la plus belle part de l’Amour Divin. Je « lumine » ai-je dit et tu as souri. « Luminer » le verbe n’existe pas. Mais « je lumine » existe. Et tu es lumière. Viens vers moi. Les images belles que tu as encore de qui je fus te permettent de me rejoindre. C’est l’amour que j’ai arrosé en toi qui a permis ce miracle. J’ai traversé le rideau blanc porté par cet amour que j’ai planté en toi. L’arbre pousse, ne crains rien, fais-lui confiance, fais-toi confiance." 

13:31 Écrit par Isabelle Dys | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : temoignage |  Facebook |

20/07/2007

Ce qu'il est venu me dire...

océan 8   Il est revenu un jour où je ne l'attendais plus, il a parlé d'amour tout de suite comme d'une évidence, il est revenu d'où je croyais qu'il était impossible de revenir, en fait il ne m'avait jamais quittée.
Il a repris l'histoire où elle s'était arrêtée, et je me souvenais de lui comme s'il était parti hier.
Il m'a fait ce cadeau de la vie une deuxième fois et il est né à nouveau ce jour-là, mon père.
Il adorait la mer, il adorait pêcher... aussi chaque fois que je suis face à elle, je suis un peu face à lui et à l'immensité qu'il me laisse... tout ce chemin à parcourir pour grandir, devenir et aimer.
L'amour survit à la mort parce qu'il n'y a que le corps qui retourne à la terre, le reste existe encore...
C'est ce qu'il est venu me dire.

23:01 Écrit par Isabelle Dys | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : temoignage |  Facebook |

10/06/2007

Le cadeau.

immense    Avant cette nuit de janvier 1996, je ne croyais en rien, en rien de spécial, je veux dire, à part que l'amour d'un seul être était une réalité tangible et que le fait d'y croire m'y avait amené.

   Aujourd'hui je sais, et c'est tout ce que je sais: il existe autre chose. Parce que mon père est venu me dire : "Regarde bien ma fille, ce que tu vois n'est pas tout. Au-delà, au-dessus, il y a encore la vie. Et cette lumière qui parle d'amour, d'un amour que les mots des hommes peinent à décrire parce qu'ils peinent à comprendre."
   Alors, depuis, comme chacun d'entre nous, je marche, mais il me semble un peu plus savoir pourquoi, vers où et dans quel but, je vis, je respire sur cette étrange planète. Et il y a du travail parce que je suis faite de chair et que mon esprit se bat pour garder le cap sur ce drôle de bateau.
   Mais que la vie est belle, quelle que soit la bataille, qu'il y ait ou non victoire!
   La victoire est dans ce voyage et ce voyage est un cadeau.

11:43 Écrit par Isabelle Dys | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : temoignage |  Facebook |

19/04/2007

Mon père.

 
violange  Il était musicien classique, violoniste. A la maison, la musique nourrissait toute la famille. Il gagnait sa vie, notre vie, avec elle. Elle m'a bercée. 

Lui, il ressemblait à un magicien : de son instrument brut sortaient les sons qu'il choisissait, les plus apaisants, les plus virtuoses.

Il jouait des heures, répétait beaucoup, il y avait les airs de jours de fête et ceux des jours de pluie, il y avait les airs comiques aussi, quand il jouait pour nous, le violon contre la poitrine, des musiques de western endiablées. Mon frère et moi on adorait ces moments-là...

Il continue à jouer, là où il est, je l'entends encore, et je le sais, c'est sur ses notes bourrées d'Amour que je le rejoins en songe...

Là, je revis nos jeux dans l'herbe, nos cris, nos courses, et nos câlins, je les revis infiniment...

09:00 Écrit par Isabelle Dys | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : temoignage |  Facebook |

03/04/2007

Il était une fois...

écrits  Les histoires commencent souvent par les mots consacrés : "Il était une fois...", alors je vais débuter le résumé de notre aventure de cette manière qui se réfère à nos jeunes années.

   "Il était une fois une jeune femme qui vivait dans le monde réel, elle avait perdu son père, il avait mis fin à ses jours 11 ans plus tôt, il était mort, il n'en restait donc que des souvenirs.

Une nuit  d'hiver, elle entendit des bruits bizarres et crut avoir rêvé. Son mari entendit lui aussi ses bruits et malgré l'inconnu, ils prirent ce "fantastique" pour un cadeau du ciel. Ils ne croyaient en rien qu'à ce qu'on touche de ses mains et voient de ses yeux.

Pourtant cette nuit-là, le père qui était parti depuis onze ans traversa le rideau l'espace et le temps pour redire "je t'aime" à sa fille et lui révéler un monde dans le monde, une lumière aimante et que tous les prophètes, malgré les traductions humaines, avaient dit l'essentiel.

De ce jour ils ont eu par des signes la certitude que tout cela est vrai et que l'Amour est plus fort que tout." 

(pour l'image merci à la Poétaniste) 

11:38 Écrit par Isabelle Dys | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : temoignage |  Facebook |

12/03/2007

Avec le coeur.


encore 1 ange


Je n'ai choisi aucune confession, aucune religion, toutes détiennent une part de vérité et chacun peut suivre celle qui lui parle. La seule chose que je retiens c'est l'amour - plus fort que tout - et que tout est en nous. Nous avons tous à nous trouver, à devenir, à être, alors nous saurons aimer...

Je pense que l'on peut aider les vivants en acceptant qu'il reste quelque chose de nous après la mort, que c'est le déni de cette survie de l'âme qui plonge l'Occident dans un matérialisme excessif.

Je n'oublie pas que l'amour survit à la mort du corps, j'ignorais tout cela encore à 24 ans, aujourd'hui je ne peux plus dire il n'y a rien.

Mon père m'a parlé d'une lumière, Dieu, peu importe son nom : cette perfection qui est amour et ne juge pas.

Je ne parle que de mon expérience, je ne baserais pas ma vie sur des écrits uniquement. Les livres sacrés ont souvent été "remâchés" par les hommes qui déclarent la guerre et s'opposent à leurs frères au nom de ces livres. Pourtant le fond est toujours le même : "Aimez-vous les uns les autres". Comment ce précepte peut-il engendrer les guerres, la haine, les insultes, et des pensées négatives chez ceux-là même qui le revendiquent ? Ce qui devait unir sépare aussi je ne suis d'aucune obédience. 

 Il n'y a pas de "voie parfaite", il y a notre voie, à chacun, personnelle et unique, face à notre être intérieur, notre conscience, le chemin qui nous mènera vers nous-même et vers la paix. Il y a des êtres qui ne croient en rien sur cette planète, ils ne sont pas dans l'erreur pour autant.

Je crois personnellement en tous les prophètes, mais je ne retiens qu'une phrase et elle est d'un écrivain : "L'essentiel est invisible pour les yeux on ne voit bien qu'avec le cœur". (L'être qui n'écoute plus son cœur n'est-il pas aveugle ?)

Je n'ai pas peur des "esprits", je n'ai pas  peur des autres, ni de leurs idées, je n'ai pas peur de Dieu, il est amour, mais quand les êtres n'écoutent plus leur cœur je trouve qu'il y a de quoi commencer à avoir peur...

11:57 Écrit par Isabelle Dys | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : temoignage |  Facebook |

19/02/2007

Il faut encore marcher.

lotus

 

Il existe autre chose, c'est aujourd'hui une évidence pour moi. Jusqu'à mon dernier souffle, j'aurai conscience que la mort fait partie de la vie, qu'elle fait partie d'un tout.

Je vis avec cette certitude d'une délivrance, d'une suite,d'unecontinuité; je sais que ce que je suis, là, cette pensée, cette âme, encombrée de chair, persistera quoi qu'il arrive. Retirer cela de ma compréhension du monde est impossible à présent.

J'ai parfois envie d'y être, pour que tout soit règlé, que la bataille soit finie, et je sais si bien qu'il est trop tôt, il me reste tellement de choses à faire. L'éternité n'est pas à ma porte, il faut encore marcher.

Il n'y a rien de morbide à accepter l'incontournable, parcontre il est stupide de tracer sans prendre conscience de la force et du poids des minutes précieuses qui nous sont offertes.

C'est donc plus légère que je poursuis ma route, plus éveillée que jamais, plus à l'écoute et plus humaine.

La flamme qui me guide, je la porte. Plus elle éclaire et plus je suis. Ainsi sont faits les Hommes. Ils ont tout dans leurs mains et le feu qui les nourrit parfois aussi les brûle. Ils apprennent, ils n'ont pas fini.

Il faut encore marcher.

 

 

 

 

 

23:28 Écrit par Isabelle Dys | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : temoignage |  Facebook |

26/01/2007

Le 26 janvier 1996-2007

flamme

C'est un anniversaire ...

Voilà 11 ans une porte s'ouvrait sur une quantité incroyable d'autres portes mystérieuses.

Il a suffit d'une boîte à musique, de quelques bruits en pleine nuit et tout a commencé, et ce papa que je croyais perdu définitivement a pu faire réentendre ses "je t'aime"...

C'est un jour spécial où je tente généralement de me remémorer la fragilité des choses de la matière, et paradoxalement la Force insoupçonnée de ce que l'on n'a pas encore démontré scientifiquement et qui pourtant est primordial : l'amour.

"L'ensemble de ce qui compte ne peut pas être compté(...)"A.Einstein.


15:15 Écrit par Isabelle Dys | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : temoignage |  Facebook |

25/01/2007

Une Arche entre nous et le ciel ...

arc  J'ignore encore pourquoi j'ai découvert tout cela de cette manière ... Pourquoi c'est sous la forme d'un esprit aimé que m'a été révélée cette Magie.

Au départ, nous avons même plutôt eu peur mon mari et moi, malgré l'Amour que je portais toujours à mon père, et celui que je ressentais si fort venant de lui, et puis les efforts qu'il faisait pour se faire entendre, tout cela était si nouveau ...

Ensuite il a fallu apprendre. Les esprits ne sont qu'un passage, ils ont parfois besoin d'un mot de nous pour voir la lumière et émerger. Et lorsqu'ils savent, ils poursuivent leur route éclairés.

Ma vie était si "normale", elle est devenue "particulière", parce que j'ai appris ou plutôt parce que je me suis souvenue de ce que nous savons tous inconsciemment : nous avons une âme éternelle et l'Amour (qui survit à la mort du corps) est une Arche entre nous et le ciel ...


21:20 Écrit par Isabelle Dys | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : temoignage |  Facebook |

14/01/2007

Tout est possible.

chemin d'été.soft


Je voulais surtout partager avec vous mon optimisme face à l'avenir, à la vie et au sens de la vie. Si vraiment, comme je le pense, nous sommes ici dans le but de nous parfaire, d'apprendre, de devenir nous-même et d'aimer, alors tout est possible et nous sommes chacun acteur de notre existence et de la forme que prend le monde.

Je crois à l'âme éternelle puisque mon père en me contactant dans ce qu'on nomme la mort m'a contrainte à l'admettre ainsi. L'amour que nous portons survit à la fin du corps qui n'est qu'un passage.

Je trouve magique de penser que le plus fort étant ce qui est "invisible pour les yeux", tout est possible.

Ce blog se veut plein d'espoir, soyons simplement heureux, persuadés que nous sommes capables de beaucoup et que ce que nous projetterons de beau a des chances de prendre forme.

Nous sommes aux commandes et même si le vent souffle et si parfois les éléments se déchaînent, si nous ne savons plus où va notre vie, nous avons des atouts pour résister.

Il nous suffit de ne pas ignorer notre être profond, nos rêves, qui nous sommes réellement. C'est en écoutant l'intuition que nous trouverons l'étoile à suivre, voguant sur des eaux sereines, attentifs, rassurés sur ce qui dort au fond de nous, dans la petite pièce blanche de notre inconscient.


13:02 Écrit par Isabelle Dys | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : temoignage |  Facebook |